Le trou Madame

Un jeu ancien à redécouvrir ! Ici on ne lance pas des boules mais des palets que l’on fait glisser !

LE TROU MADAME

On raconte que le nom de « trou Madame » viendrait du fait que Madame la reine d’Angleterre en possédait un en or ! Il consiste en des palets que l’on fait rouler jusqu’à une planche percée de trous numérotés. Chaque emplacement rapporte au joueur un nombre de points différents.

Origines du jeu : Le nom de ce jeu viendrait du fait que Madame, la reine d’Angleterre possédait un tel jeu … en or ! Les courtisans parlaient alors du « jeu de Madame ». En Belgique, ce jeu était réservé aux femmes des joueurs de boules. Déroulement du jeu : Le but du trou madame est de faire rouler les 10 galets sous les arcades. Les galets lancés devront rouler sur la planche avant de franchir le trait noir. Le galet marque les points de la case dans laquelle il est entré. Plusieurs galets peuvent entrer dans une case. Le montant des points marqués étant alors celui que donne la valeur de la case multipliée par le nombre de galets entrés. Un galet peut en pousser un autre et l’aider à entrer dans une case. Un galet est considéré entré dans une case si son centre a dépassé la façade intérieure du fronton. Les galets couchés sont rejoués lors d’une deuxième manche, puis d’une troisième, lorsque la totalité des palets ont été lancés.

Billard à rebond

Un billard qui se pratique avec des palets qu’il faut judicieusement lancer sur le plateau. Un jeu plein de rebondissements !

LE BILLARD À REBOND

Le billard à rebond se pratique avec des palets. Il faut les lancer de manière à les faire passer de l’autre côté de la piste. Il vous faudra les positionner sur des emplacements bien précis afin de gagner un maximum de points !

Lancer les 5 palets du billard à rebond vers le haut afin qu’ils rebondissent sur les deux élastiques et reviennent vers le bas de l’autre côté du jeu. Tout est une question de dosage de la force de lancement et de calcul d’angles. Compter les points. Le plus haut score gagne !!!

Billard Japonais

À découvrir sans attendre. Ici, pas de queue de billard mais des boules qu’il faut lancer à la main ! Une pétanque à la japonaise en quelques sortes !

LE BILLARD JAPONAIS

Le billard japonais est un jeu dérivé d’autres vieux jeux français tels que le jeu de la bagatelle, un jeu de tir du XIXeme siècle. Le but du billard japonais est assez simple : il suffit de placer ses 5 boules dans les emplacements percés en bout du plateau. Vous voyez c’est très simple ! Enfin il faut s’entraîner un peu tout de même… !

Le but du billard japonais est très simple : marquer le plus de points en réussissant à lancer des boules dans les trous du billard, chaque trou rapportant le nombre de points indiqués auprès de lui. Chaque joueur lance 8 boules : Deux essais par boule. En cas d’échec, les boules sont défaussées sur la partie basse du billard.

Billard Hollandais

Certainement le plus célèbre des jeux de billard. Avec ses palets en bois qu’il faut glisser dans les meilleurs emplacements.

LE BILLARD HOLLANDAIS

Le billard hollandais est un jeu de palets à faire glisser dans des emplacements placés au bout de la table de jeu. Un jeu à pratiquer en solo ou en groupe.

Le billard hollandais, ou sjoelbak , est un jeu très pratiqué aux Pays Bas (comme son nom l’indique), mais aussi en Belgique et dans le nord de la France.

Le but est de faire le maximum de points en rentrant des palets de bois dans des casiers. Il s’agit d’un lancer de palet « glissé ».

Le billard hollandais peut se jouer seul ou à plusieurs. Chaque joueur lance 24 palets en essayant de les faire pénétrer dans les casiers au bout du billard. Ces casiers ont une valeur de 1 à 4 points (points représentés généralement par des clous). Une fois tous les palets lancés, le joueur peut récupérer ceux qui ne sont pas rentrés dans des casiers et relancer ceux ci une seconde fois. Il procède de la même manière une troisième fois avec les palets non rentrés lors du 2ème lancer.

Après les 3 lancés, les points sont alors comptés de la manière suivante : si chaque casier contient au moins un palet, le joueur marque 20 points, si chaque rigole contient au moins deux 2 palets, il en marque 40 et ainsi de suite.

Après avoir décompté les palets constituant des séries de 20 points, les palets restants situés dans les rigoles valent le nombre de points indiqués par chaque rigole.

Exemple : si chaque casier contient chacun 3 palets, sauf le quatrième casier (celui à 4 points) contenant 6 palets, le score total est de (3 x 20) + (3 x points, soit 72 points).

Billard à galets

Un billard qui se pratique sans queue de billard. Pas de boules non plus mais des palets à faire glisser.

LE BILLARD À GALETS

Un billard atypique qui se pratique sans queue de billard. Il n’y a pas de boules mais des palets à faire glisser.

L’origine exacte du billard à galets reste un mystère, mais il semble être un cousin très proche de l’assiette Picarde. Sur Internet, ce jeu est aussi nommé « le jeu du galet ». Il semblerait que Rabelais en parle dans ses écrits, faisant figurer ce jeu parmi les jeux de Gargantua sous le nom de « jeu de la clef » .

La partie se joue à deux. (10 galets chacun). Chaque joueur fait glisser les galets de sa couleur à tour de rôle, en les poussant avec un doigt (Pichenette). Le point de départ se trouve entre les deux lignes noires. Il faut en garder un maximum sur le jeu tout en éjectant ceux de l’adversaire. Le gagnant est celui qui marque le plus grand nombre de points.

Attention :
– si un galet sort dans la « rigole » et revient sur le plateau, il est retiré du jeu.
– Un galet se trouvant à cheval sur une ligne compte pour le point inférieur.

Variantes :
Faire plusieurs manches. Le premier qui arrive à 100 points à gagné la partie.

Billard carrousel

Un jeu idéal pour les amateurs de billard. Il faut viser les trous disposés en cercle pour marquer des points.

LE BILLARD CARROUSEL

Le billard carrousel est un joli billard qui oscille entre stratégie et hasard. Un grand classique qui plaira au plus grand nombre.

Au billard carrousel, chaque joueur essaie à l’aide d’une queue de rentrer les 8 billes dans les trous du haut. Les billes doivent être lancées une par une.

On totalise la valeur des trous par lesquels passent les billes et la valeur des cases bonus où elles arrivent après être passées par le labyrinthe intérieur.

Chaque bille peut être lancée deux fois. Si elle revient pour la deuxième fois, elle est immédiatement placée dans la case zéro.

Toutes les billes revenant dans la case départ sont rejouées. La partie s’arrête lorsqu’il n’y a plus une seule bille dans la case départ.

(Variante du billard carrousel pour les petits, il est possible de lancer les billes avec une main.)

Billard aérobille

Un billard qui n’est pas sans rappeler le billard de salon. Une variante intéressante et amusante à tester d’urgence !

LE BILLARD AÉROBILLE

Une variante du jeu de billard hollandais et du billard japonais qui se pratique cette fois-ci à l’aide d’une véritable queue de billard !

Variante 1 pour les enfants : Lancer les 10 billes du billard aérobille à la main pour les faire rentrer dans les compartiments, et ainsi faire le plus de points possible. Si la bille revient au point de départ, elle est rejouée une fois, et mise de côté la deuxième fois.

Variante 2 pour les adultes : Idem que variante 1 mais les boules sont lancées à l’aide d’une queue de billard.

Variante 3 pour les adultes :
1ère phase : Mettre au moins une bille dans chacun des 4 compartiments (sans compter le 0)…si ce n’est pas le cas, la partie sera perdue.
2ème phase : seules les boules supplémentaires seront comptées une fois introduites dans les différents compartiments.

Comme pour les 2 premières variantes, si la bille revient au point de départ, elle est rejouée une fois, et mise de côté la deuxième fois.